Nouvelle technique de biopsie optique

classical-observation kprobe-observation contrast-observation

La technologie brevetée de Kamax combine deux éléments :
un système d’imagerie basé sur la polarimétrie permettant de visualiser en temps réel les tissus cancéreux et un déport par fibre optique endoscopique qui peut acheminer le faisceau sonde dans les régions difficiles d’accès.
Le diagnostic du praticien est alors plus précis, plus complet et plus rapide.

Qu'est-ce que la polarimétrie ?

La lumière est un rayonnement électromagnétique au même titre que les ondes hertziennes ou les rayons X. Elle transporte de l'énergie tout en possédant toutes les propriétés d'une onde, c’est-à-dire d'une perturbation ou d'une vibration qui se propage. Dans le cas d'une onde lumineuse, les grandeurs oscillantes sont le champ électrique et le champ magnétique dont l'association est appelée champ électromagnétique. Ces deux grandeurs oscillent à très haute fréquence, dans un plan perpendiculaire à leur direction de propagation, à l'instar de l'onde créée à la surface d'un plan d'eau calme lorsqu'on y jette un caillou : on dit que l'onde lumineuse est une onde transverse. Le champ électrique, qui est la grandeur dont on peut mesurer l'intensité avec un détecteur, peut être représenté à chaque instant par une flèche (appelée "vecteur champ électrique") dont la longueur et l'orientation indiquent respectivement la valeur instantanée de ce champ, sa direction et son sens. La trajectoire de l'extrémité M de ce vecteur champ électrique, dans le plan d'oscillation, décrit la polarisation de la lumière. Ainsi, si cette trajectoire reste sur une droite, c’est-à-dire si la direction du champ reste inchangée au cours du temps, on dira que la polarisation est rectiligne. De même des trajectoires circulaires ou elliptiques seront la signature de polarisations circulaires ou elliptiques. Dans certains cas, on pourra observer des fluctuations aléatoires plus ou moins importantes de la trajectoire de M autour d'une trajectoire parfaite (rectiligne, circulaire ou elliptique) indiquant que l'onde lumineuse associée est plus ou moins dépolarisée. Une lumière partiellement dépolarisée est caractérisée par son taux de dépolarisation. Lorsqu'un faisceau lumineux interagit avec un milieu donné, appelé "échantillon", on peut observer un changement de l'état de polarisation entre le faisceau incident et le faisceau transmis ou réfléchi. La nature et l'ampleur de ce changement, par exemple la transformation d'une polarisation rectiligne en polarisation elliptique ou bien une modification du taux de dépolarisation, renseignent sur la structuration à l'échelle microscopique de l'échantillon. La technique de caractérisation consistant à éclairer un échantillon avec une polarisation connue et à analyser l'état de polarisation renvoyé s'appelle la polarimétrie.

Domaines d’applications

surgery
La santé :
Analyses de biopsies
(diagnostic in vitro)
geology
La géologie :
Caractérisation minéralogique
des roches
electronic
L’industrie (micro électronique…) :
Détection de contraintes
Analyse de surfaces
Caractérisation de matériaux
cosmetic
La cosmétique :
Analyse de crèmes (microcristaux),
poudres, etc...